Le FC Metz étrille le FC Nantes, et se retrouve 2nd du championnat

Le FC Metz ne s’est pas déplacé pour rien à Nantes ce dimanche 11 septembre 2016.

En ramenant une victoire sur le score de 3 buts à 0 face aux canaris, les grenats ont emmagasiné 3 nouveaux points, et pointent temporairement sur le podium de la Ligue 1, à la 2ème place, en attendant le résultat des deux dernières rencontres de cette 4ème journée.

Le score sans appel de ce FC Nantes / FC Metz du 11 septembre 2016.
Le score sans appel de ce FC Nantes / FC Metz du 11 septembre 2016.

Face à une équipe de Nantes peu inspirée, et surtout inefficace, les messins sont rentrés aux vestiaires à la mi-temps avec déjà deux buts au compteur, grâce à un doublé de Melvüt Erding.

De retour de la pause, les nantais ont essayé de montrer un autre visage, bien obligés de courir après le score. Mais à la 78ème minute, c’est sur pénalty qu’Erding a tué la rencontre une bonne fois pour toutes, en casant le ballon au fond des filets, signant au passage son premier triplé de la saison, et confirmant le bon choix de recrutement du staff du FC Metz.

Les chants messins, qui ont clôturé cette rencontre à la Beaujoire, ont probablement rempli de joie plus d’un supporter grenat suivant la rencontre, alors même que le public nantais sifflait ses propres joueurs, auteurs il est vrai, d’un match particulièrement raté.

Points positifs, points à surveiller

Au rang des remarques positives suite à cette rencontre face au FC Nantes, on notera un goalverage intéressant (+3) malgré la défaite 3 à 0 face au PSG. L’efficacité de Melvüt Erding est également à mettre au tableau des bonnes nouvelles, qui participe au réalisme du FC Metz. On gardera aussi à l’oeil la pointe de vitesse de Ismaïl Sarr, à l’origine du pénalty.

Parmi les points à garder sous surveillance, on notera le nombre élevé de cartons jaunes (4) sur ce match (Ismaila Sarr, Opa Nguette, Renaud Cohade et Guido Milan), la blessure de Yann Jouffre après celle d’Opa Nguette qu’il avait remplacé en fin de première mi-temps, et le manque de concentration de Franck Signorino.

L’effectif relativement restreint des grenats cette saison pourrait vite faire apparaître des trous dans la raquette en cas d’enchaînements de ce genre. A surveiller, car la Ligue 1 ne permet pas de jouer avec la peur permanente de jouer sans spécialistes à leurs postes, ni avec la peur du contact.

Savourer, progresser, confirmer

En attendant, joueurs et supporters grenats peuvent savourer cette 3ème victoire en 4 matchs, et une seconde rencontre sans encaisser de buts.

Le classement (temporaire) de la 4ème journée de Ligue 1, avant les matchs de Caen en déplacement à Rennes, et de Nice qui reçoit l'OM.
Le classement (temporaire) de la 4ème journée de Ligue 1, avant les matchs de Caen en déplacement à Rennes, et de Nice qui reçoit l’OM. Source : lfp.fr

 

Pour un promu, c’est un bon début de parcours, même s’il rappelle le même superbe début de saison lors de la dernière épopée du FC Metz en Ligue 1, avant une descente aux enfers pour 18 matchs sans victoire, suivi d’une descente en Ligue 2… un sort à conjurer.

Sur le fond de jeu, le FC Metz a encore des marges de progression, même si certains automatismes semblent bien en place. Certaines séquences de jeu laissent encore affleurer une certaine fébrilité, mais le réalisme est bien là. Et si la confiance s’installe pour de bon, il finira bien par remplacer dans la tête des observateurs et des commentateurs, l’impression de chance à laquelle seraient soit-disant abonnés les grenats.

Si les débuts de la courbe sont intéressants, il est encore trop tôt pour décrire la trajectoire potentielle des messins cette saison, eux qui visent le maintien avant tout.

Malgré cela, le bilan des 4 premières rencontres valide les bienfaits du recrutement d’expérience réalisé, et celui du mélange avec de jeunes joueurs en train d’emmagasiner une expérience qui s’avérera précieuse plus tard.

De la régularité sur ce point permettra de confirmer définitivement ces choix, et (toujours en cas d’absence de cumul de blessure et d’un mercato qui épargne le club d’un pillage), d’envisager sereinement d’enchaîner une 2ème saison consécutive dans l’élite du football français.

Pour son prochain match, le FC Metz se déplacera à Dijon (actuel 16ème) le samedi 17 septembre, rencontre à 20h.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire