Rallye économique à Metz : 40 étudiants à la rencontre de 60 entreprises

Quarante étudiants ont participé au 1er rallye économique de France, Sprint Eco, en allant à la rencontre de près de 60 entreprises basée à Metz, ce 1er décembre 2016.

Une journée d’échange pour mieux se connaître et en savoir plus sur les besoins de chacun.

affiche-sprint-eco-2016

« Sprint Eco » est une première en France. Le concept ? Permettre à 40 étudiants de 3 écoles différentes de rencontrer pendant 1h, près de 60 entreprises du territoire. Ces mini entretiens ont eu lieu le 1er décembre à Metz.

Cette première édition visait à promouvoir en particulier les métiers de l’Etude, de l’Ingénierie, du Conseil, du Numérique et de l’Evénement.

1er bilan à chaud

Les premiers retours des étudiants comme des entreprises sont très positifs : les élèves de Georgia Tech ont pu découvrir la ville et son tissu économique en rencontrant d’excellents ingénieurs.

L’ICN Business School est repartie avec 3 contrats pour des études de marché au sein d’entreprises rencontrées et l’Ecole de la 2ème chance a gagné en visibilité.

Un rassemblement bilan est prévu le 14 décembre 2016 pour rendre compte des résultats de cette mini étude économique de terrain.

Mathieu Wanner, Bati’Sphere et CINOV, Maître d’oeuvre du projet explique les motivations de chacun à participer.

Entre speed dating et audit

Sprint Eco est une initiative du CINOV et du Fafiec qui doit permettre aux mondes éducatifs et économiques de se rencontrer en dehors d’un cadre formel, sans pression, le temps d’une discussion.

Le top départ du sprint a été donné à 9h30 pour les équipes d’étudiants qui sont parties à la rencontre de dirigeants de 4 entreprises de domaines très différents. Ces entretiens étaient l’occasion de leur poser toutes les questions qu’elles souhaitent sur leur activité. Par exemple :

  • Aujourd’hui, de quoi avez-vous besoin pour développer/maintenir votre activité ?
  • De quelles compétences avez-vous besoin ?
  • A quoi ressemble votre journée de dirigeant ?
  • Quels sont les profils/qualités que vous recherchez lors des entretiens d’embauche ?

Des profils d’étudiants et d’entreprises différents

Les 40 étudiants volontaires viennent de ICN Business School, de Georgia Tech et de l’Ecole de la 2ème chance. Des parcours et des âges différents mixés dans des équipes de 3 étudiants (exception faite pour Georgia Tech, école anglophone qui a fonctionné seule pour faire ses entretiens en anglais).

Parmi les entreprises sélectionnées par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, on retrouvait toutes sortes de cœur de métier et beaucoup de PME. Par exemple : Cora informatique, Metzgr (BTP), Docapost applicam (solutions monétiques sur-mesure), Belgatrans (transport), l’atelier du relieur, la BAM, le CEIS (conseil stratégique), Visuol Technologies, etc.

Tous les étudiants se sont aussi rendus à TRCM-Blida pour visiter le FabLab et quelques startups comme Eznov et Fensch Toast.

Pourquoi Metz ?

Après une première collaboration à succès pour les Sensation’elles (un rallye pour les femmes du BTP), la ville de Metz et Bati’Sphere n’ont pas eu de mal à fédérer de nouveaux partenaires pour ce nouveau rallye étudiant.

Metz a été choisie pour cette première édition Sprint Eco car ses entreprises dynamiques sont parfois peu ou mal connues. Malgré ce manque de visibilité, la ville compte pourtant plusieurs atouts économiques :

  • C’est la commune la plus peuplée de Lorraine (dont + de 20 000 étudiants);
  • Elle possède un grand nombre d’écoles d’ingénieurs et d’établissements d’enseignement supérieur;
  • Elle est à la pointe de la communication et des technologies de l’information (ville internet);
  • Elle offre des perspectives d’emploi aux jeunes diplômés (à deux pas du Luxembourg et de l’Europe rhénane, à une heure de Paris avec le TGV);
  • Son Technopole accueille 230 implantations d’entreprises et 4 000 salariés dans des domaines de pointes liés à la télécommunication et à l’information (secteur d’avenir).

Après le rallye, un business meeting le 14 décembre

Pour rendre compte des rapports d’étonnement, rédigés par les étudiants pour raconter ce qu’ils ont retenu de ces entreprises, un rassemblement est prévu le 14 décembre 2016.

Ce deuxième rendez-vous, loin d’être le dernier échange, sera l’occasion de continuer cette rencontre étudiants/professionnels/partenaires pour peut être, créer des synergies nouvelles et trouver des solutions aux problèmes soulevés.

A ce jour, tous demandent déjà quand aura lieu l’édition 2017, le projet a décidément séduit tout le monde.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *