Moselle Open : dernière édition à Metz en 2016 ?

Lors de la conférence de presse organisée pour présenter les deux premières têtes d’affiche de l’édition 2016 de Moselle Open, les organisateurs ont longuement abordé le sujet des conditions du maintien du tournoi ATP 250 à Metz par la suite.

Un problème de nerf… de la guerre

Si le retour aux arènes en 2014 avait permis de faire face à des soucis budgétaires (l’organisation à Metz Expo coûtait trop cher), l’année 2015 avait quant à elle été synonyme de baisse drastique des investissements de la ville de Metz dans le tournoi s’y jouant depuis 12 éditions.

Un choix de supprimer tout soutien financier effectué par Dominique Gros le maire de Metz en période de restrictions budgétaire, une décision qui en rappelle une autre relative au sport, celle du dossier du nouveau stade du FC Metz, sur lequel le maire avait reculé.

Coincé du côté des partenaires privés par la taille des Arènes de Metz, seul l’investissement des collectivités pourrait permettre de pérenniser la date en Lorraine selon le patron du tournoi. Un choix politiquement délicat, à l’heure où la moindre dépense est contestée de partout, quelle que soit la pertinence de celle-ci.

Le Conseil Départemental de la Moselle, qui maintien un soutien particulièrement important au tournoi, se retrouve bien trop seul parmi les collectivités. Metz Métropole et la Région Grand Est participent bien plus timidement, et la ville de Metz uniquement par de la logistique, et l’utilisation de gratuités de la salle dues par la DSP 1.

[note color= »#ffcc00″]

Moselle Open 2017 à Metz ? Une chance sur deux

Si le Moselle Open de 2016 sera bien organisé, l’édition 2017, 15ème du nom à Metz, est quant à elle sur la sellette.

Ce n’est pas la première fois que les organisateurs du seul tournoi de tennis ATP de la région Grand Est parlent de la possibilité de revendre la date à des consortiums étrangers, de récentes évolutions viennent renforcer la nécessité de prendre une décision.

En effet, selon Yvon Gérard le patron du tournoi messin, les sommes de plus en plus importantes demandées par les joueurs de haut de tableau pour s’inscrire à Metz changent la donne. Et sans tête d’affiche, l’intérêt du tournoi en sera diminué, son intérêt pour les partenaires également, précipitant la vente de la date.[/note]

Déséquilibre entre le soutien à la culture et au sport à Metz ?

Arguant de l’intérêt dépassant de loin le seul aspect sportif de « son » tournoi, Yvon Gérard a précisé toutes les retombées du Moselle Open, notamment en terme d’attractivité.

A l’heure de la stratégie de la Moselle, mais aussi de la mise en place prochaine de la marque Metz (lire notamment notre article sur les ambassadeurs en cliquant ici), le message est très clair.

Le patron du tournoi enfonce même le clou en pointant du doigt un déséquilibre entre le soutien aux manifestations culturelles, et celui réservé aux événements sportifs.

Au vu de ce que « ramène » Moselle Open, et de la nécessité pour Metz de faire feu de tout bois pour son attractivité, Yvon Gérard avoue clairement ne pas comprendre la quasi inexistence d’un soutien financier de la ville qui héberge le tournoi.

Il explique en détail à notre micro, la mécanique à laquelle il doit faire face, et son avis sur ce manque de soutien :

L’Asie intéressée par la date, on saura avant Noël

Du côté des annonces, rien ne devrait filtrer avant la fin de l’édition 2016 du Moselle Open. Mais en théorie, les organisateurs devraient être fixés avant la fin du mois d’août.

Quoi qu’il en soit, si la date est revendue, ce le sera forcément avant le 31 décembre de cette année, règlement de l’ATP oblige.


1 DSP : Délégation de Service Public

A lire dans la même rubrique :

Déjà 1 commentaire

  1. LUTTMANN

    Il est bien dommage que le Grand Est perde son seul tournoi ATP. C’était pourtant un beau rendez vous annuel.
    Il ne restera plus que le tournoi WTA de Strasbourg. Pour combien de temps ? car en matière de gestion sportive discutable, la municipalité de Strasbourg est aussi mauvaise et frileuse que celle de Metz…
    Tant pis, nous irons à Bâle, Stuttgart, Munich, etc…
    Les étrangers sont une nouvelle fois meilleurs que les français.

    Je déplore par ailleurs le choix effectué au fil des ans par les organisateurs de l’Open de Moselle de se détourner du grand public et de privilégier toujours plus les VIP.
    Je l’ai amèrement constaté cette année 2016 en ayant toute les peines du monde pour garer ma voiture.Idem pour ma famille venant d’Alsace spécialement pour ce tournoi.
    Le parking par le passé gratuit derrière les arènes ayant été honteusement « privatisé ».
    A quoi sert un partenariat avec 3 parkings (Pompidou, Mazelle et Gare) si leurs capacités d’accueil est insuffisante !! Pffff.
    La France n’est vraiment pas douée dans l’événementiel ! Paris 2024 : non !
    Vive le tennis

    Répondre

Laisser un commentaire