Nancy : un promeneur découvre des ossements humains calcinés

policeUn promeneur a fait une macabre découverte dans une forêt de Nancy le lundi 14 juillet 2014 en tombant sur des ossements calcinés, dont un crâne, dans les bois du massif de Haye, situé entre Maron et Villers-lès-Nancy.

L’information a été donnée par L’Est Républicain.

Si les premières observations dévoilent que ces restes humains pourraient être ceux d’une femme mais rien n’est encore confirmé. Les ossements ont depuis été transférés à l’Institut médico-légal de Nancy et seront autopsiés dans le courant de la semaine.

L’enquête, qui a été confiée au SRPJ de Nancy, devrait se rapprocher d’une autre, menée par la brigade criminelle de la Sûreté départementale, qui travaille depuis une quinzaine de jours à retrouver le corps d’une infirmière de 34 ans disparue dans la nuit du 28 au 29 juin.

Cette dernière pourrait être victime d’un meurtre. Le concubin serait le principal suspect, toujours selon l’Est Républicain.

La comparaison des deux ADN, celui prélevé le 14 juillet dans les bois et celui prélevé dans l’appartement de la jeune femme, devrait permettre de faire le lien ou non entre ces deux enquêtes.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *