Gravelotte : le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion se dévoile

Le nouveau Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion de Gravelotte, en Moselle, a ouvert ses portes le 18 avril 2014.

Labellisé « Musée de France » par le Ministère de la Culture, ce musée d’histoire franco-allemand met en avant une partie de l’histoire locale souvent oubliée.

Musée-Gravelotte

Initialement petit musée communal, c’est en 2000 qu’il ferme définitivement ses portes… Pour mieux revenir en 2014 et se construire ailleurs. En 2009, Bruno Mader et Pierre Vegner sont choisis pour être respectivement architecte et muséographe de ce nouveau projet.

La première pierre est posée en mars 2012. Un peu plus de deux ans après, soit au mois d’avril 2014, le Musée est prêt à accueillir le public pour lui raconter cette partie de l’Histoire de la France, et particulièrement de la Moselle et de l’Alsace, mais aussi de l’Allemagne.

« Ça tombe comme à Gravelotte ! »

Souvent utilisée au quotidien, bien que ses origines soient la plupart du temps ignorée, cette expression est le fer de lance du Musée. Elle rappelle que de nombreux esprits ont été marqués par la Guerre et par sa violence. Ce n’est pas la pluie qui tombe, mais bel et bien les hommes.

Musée-Gravelotte

Bernard Hertzog, Vice-Président du Conseil Général de la Moselle et Président de Moselle Tourisme, introduit la visite en rappelant l’importance de la mémoire :

« Tout pays qui devient amnésique n’a pas d’avenir »

Que ce soit côté français ou côté allemand, les conséquences de la Guerre de 1870 ont été nombreuses. De la guerre à la première annexion (1871-1918), des origines à son évolution, les quelques 600 objets de l’exposition permanente présentés dans les 900m² du Musée se plaisent à raconter cette partie de l’Histoire.

Archives militaires aussi bien françaises qu’allemandes, photographies, documents audiovisuels (au nombre de 12), panneaux graphiques, cartographies, tableaux, articles de presse franco-allemands classés à la fois par chronologie et par thématique, le parcours ne manque pas de supports multimédias.

Eric Necker, le Conservateur en Chef du Musée, revient sur la place et le rôle que tiennent les tableaux et peintures Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion :

Chronologie et thématiques

Ainsi, les différents espaces de l’exposition permanente proposent de commencer la visite par le contexte de l’entrée en guerre, puis par la guerre en elle-même (jusqu’à la signature du Traité de Versailles).

Le visiteur découvre ensuite la période de l’Annexion de la Moselle et la vie des habitants du « Reichsland » d’Alsace-Lorraine pendant cette période, soit jusqu’en 1918.

D’autres espaces sont consacrés au retour et à la réintégration de la Moselle en France. La question du souvenir et des commémorations propres à la guerre sont elles aussi abordées dans un espace à part.

À noter que le contenu du Musée est en parfaite cohérence avec le programme scolaire du XIXème siècle et sera également utilisé comme un instrument pédagogique. Les supports multimédias sont nombreux : l’un deux permet même de retrouver les traces de ses ancêtres :

Musée-Gravelotte

Informations pratiques

Coordonnées

Musée de la Guerre 1870 et de l’Annexion
11, rue de Metz
57130 Gravelotte
Tél : 03 87 33 69 40
Mail : contact.musee-guerre-70(a)cg57.fr

Horaires

Pour la saison 2017, voici les horaires d’ouverture et tarifs :

  • Du 11 février au 15 décembre 2017, du mardi au dimanche de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 (dernière entrée 17h15)
  • pour les groupes : sur réservation
  • Fermeture : Tous les lundis et 1er mai

Tarifs

  • Plein tarif : 5€
  • Tarif réduit : 3,50€
  • Gratuit pour les moins de 16 ans

Le nouveau Musée départemental de la Guerre de 1870 et de l’Annexion de Gravelotte a ouvert ses portes le vendredi 18 avril 2014.

A lire dans la même rubrique :

Déjà 1 commentaire

  1. Boris

    Il faut sans doute lire « les différents espaces de l’exposition permanente proposent de commencer la visite par le contexte de l’entrée en guerre, puis par la guerre en elle-même (jusqu’à la signature du Traité de FRANCFORT) ».

    Répondre

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *