Strasbourg – Gare Lorraine TGV en 38 minutes avec la LGV Est

Ce dimanche 3 juillet a été inaugurée la phase 2 de la LGV Est Européenne. Celle-ci assure désormais la liaison directe Paris – Strasbourg en 1h46 avec une vitesse moyenne de 320km/h, ligne TGV la plus rapide de France.

Strasbourg se trouve désormais à 38 minutes de la Gare Lorraine TGV et à 50 minutes de Metz.

logo sncf long

Cette phase 2 de la Ligne LGV Est marque la fin des travaux des 106 derniers kilomètres reliant la ligne entre Baudrecourt (Moselle) et Vendenheim (Bas-Rhin).

Des travaux qui ont se sont terminés plus tard que prévu suite au dramatique accident d’une rame d’essais survenu en novembre 2015 près de Strasbourg faisant 11 morts et 42 blessés.

Désormais la gare Lorraine TGV voit passer 4 TGV par jour et Metz n’est plus qu’à 50 minutes de Strasbourg. De plus, 4 TGV Luxembourg – Strasbourg (1h36) ont été crée.

Le tracé et temps de parcours du TGV Est Paris Strasbourg

temps-parcours-lgv-est

Quelques chiffres

  • 16 allers-retours entre Paris et Strasbourg, dont 4 prolongés vers Colmar (les 2 arrêts à Sélestat sont maintenus) et 7 opérés par ALLEO en provenance ou à destination de Stuttgart, Munich ou Francfort. Strasbourg rejoindra ainsi le club des villes situées à moins de 2 heures de la capitale française, facilitant par exemple les déplacements professionnels à la demi-journée ;
  • 7 allers-retours entre Paris et Reims (+5 allers-retours entre Paris et Champagne Ardenne TGV), dont 2 prolongés vers les Ardennes et s’arrêtant dans les gares de Rethel, Charleville-Mézières et Sedan ;
  • 2 allers-retours entre Paris et Bar-le-Duc (desserte de Châlons-en-Champagne et Vitry-le-François) ;
  • 10 allers-retours entre Paris et Metz, dont 6 prolongés vers Thionville et le Luxembourg ;
  • 10 allers-retours entre Paris et Nancy, dont 3 prolongés vers les Vosges (2 à Epinal / Remiremont et 1 à Saint-Dié-des-Vosges).

Selon la SNCF, le projet de la ligne LGV Est, acté depuis le 3 juillet, permettrait d’abord de rapprocher le Grand Est de Paris et des autres régions françaises.

La nouvelle ligne devrait créer ainsi un contexte favorable au développement économique, touristique et culturel des territoires desservis. Elle devrait aussi améliorer les liaisons internationales entre la région de Strasbourg et Luxembourg, et offrir un accès plus facile à l’Allemagne.

Enfin, elle améliorerait les relations inter-régionales Alsace vers Lorraine, Champagne-Ardenne, Nord, Ouest et Sud-Ouest.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire