535×280 TOP articles

Thionville : un feu qui récompense les automobilistes

Installé fin février à Veymerange, le nouveau feu vert « récompense », a été présenté lundi 7 mars en présence de Madame Brigitte Schneider, adjointe aux villages.

Un dispositif innovant mis en place pour des raisons de sécurité.

Feu vert récompense
Le feu a été installé sur la traversée piétonne qui relie le stade au groupe scolaire de Veymerange. Photo : Ville de Thionville

Au début, les gens contactaient la mairie pour signaler que le feu était en panne !

raconte Frédéric Hellich, directeur adjoint de la communication à la mairie de Thionville. Il faut dire que ne pas voir un feu passer au vert peut paraître étonnant. Pourtant, à l’instar d’autres localités françaises comme Sarreguemines, la commune a fait le pari d’installer un dispositif d’un nouveau genre, baptisé feu vert « récompense ». Celui-ci se situe route du Buchel à Veymerange (commune de Thionville).

« Par défaut le feu est rouge. Il passe au vert si l’automobiliste roule en-dessous de la vitesse autorisée. Dans le cas contraire, il reste au rouge jusqu’à l’arrêt du véhicule »

explique le communicant.
De même, les piétons doivent appuyer sur un bouton pour faire passer le feu au vert.

Une vitesse parfois excessive

Objectif de ce nouveau feu ? Inciter les automobilistes à modérer leur vitesse, dans un secteur très fréquenté par les jeunes. Un groupe scolaire ainsi qu’un terrain de foot se trouvent en effet de part et d’autre de l’axe concerné.

L’installation de ce nouvel équipement fait suite à la demande de nombreux riverains ainsi que de l’APAS (Association Préservation Air Silence), qui trouvaient excessive la vitesse de certains conducteurs. Une tendance confirmée par les comptages vitesse effectués en 2012. Selon ces relevés, la vitesse en-dessous de laquelle circulent 85% des véhicules est comprise entre 55 et 58 km/h.

Et si d’autres feux verts « récompense » pourraient fleurir dans la commune, Frédéric Hellich ne souhaite toutefois pas s’avancer. « Au vue de son fonctionnement, on verra » confie-t-il avec prudence. Le coût des travaux pourrait notamment être un frein à son développement et à sa généralisation.

Sur la traversée piétonne route du Buchel, pour l’implantation d’un radar et la modification du cycle de feux, celui-ci s’élève à 29 231€ TTC.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *