La Start-up messine DIVACORE épate la presse spécialisée avec ses nouveaux écouteurs sans fil

Petit « cocorico » local : Divacore, une jeune entreprise de Metz, a lancé un produit audio capable de rivaliser et même d’être meilleur que les géants mondiaux Apple, Sony ou encore Samsung… la presse spécialisée s’en est fait récemment l’écho.

DIVACORE est une start-up originaire de Metz qui crée des écouteurs et des enceintes sans fildont vous avez déjà entendu parler, entre autres, sur Tout-Metz.

Malgré sa taille modeste, cette société tient la dragée haute aux grands fabricants de matériels du genre. Elle a aussi réussi à séduire un certain nombre de personnalités, parmi lesquelles Jo Wilfried Tsonga.

En ce mois de septembre, Divacore se retrouve sous les feux de l’actualité technologique, au moment où se préparent les listes de produits qu’il faudra avoir au travail, dans les amphis, et sous les sapins de Noël.

Divacore a lancé Antipods, des écouteurs sans fil « true wireless » en septembre 2017. L’accueil a été particulièrement chaleureux pour ce produit bien plus accessible que ses concurrents.

Les écouteurs « true wireless » Antipods de la marque (sans fil, pas même pour relier les écouteurs l’un à l’autre) ont ainsi été présentés en avant-première dans un grand salon européen il y a quelques jours. Au vu des premiers retours sur ce nouveau produit phare qui sera commercialisé sous peu, Divacore pourrait bien se placer parmi les très grandes marques françaises, et faire un vrai carton en cette fin d’année.

Pour la présentation de ces nouveaux écouteurs sans fil à l’IFA de Berlin, le plus grand salon tech d’Europe, DIVACORE a donc marqué les esprits grâce à ses Antipods, et leur rapport qualité / autonomie / hype / simplicité / prix particulièrement efficace vis à vis des grosses écuries du marché.

Un positionnement presque habituel pour les produits Divacore, déjà salués par le passé dans les comparatifs de matériel de la presse spécialisée, et notamment par le très sérieux magazine 01.net, connu pour effectuer des tests comparatifs particulièrement pointus. Divacore avait ainsi trusté les premières places pendant des mois pour ses enceintes bluetooth.

Présentés dans leur écrin servant également de chargeur automatique, et avec deux coloris disponibles, les petits bijoux de technologie de Divacore s’adressent à un énorme marché mondial.

01.net fait partie des médias ayant été séduits par les Antipods (lire leur article ici), mais ils sont loin d’être les seuls. Ainsi, même un média spécialisé vietnamien cite Divacore en exemple, entre autres pour sa meilleure autonomie par rapport à Sony (article à lire, et/ou à traduire ici).

En lançant Antipods à l’IFA, Divacore vient probablement de s’ouvrir de nouveaux marchés européens et mondiaux (après la levée de fonds réalisée pour ce faire), là où s’écoulent des centaines de milliers de produits chaque année.

La Start-up, battant pavillon LornTech et installée à Blida, se prépare maintenant à affronter un flot de commandes et de nouveaux réseaux de distribution partout dans le monde.

Une belle histoire, et dans le même temps, une vraie source d’inspiration et de motivation pour bien d’autres entrepreneurs et jeunes pousses du numérique lorrain, même si elle est loin d’être la seule. Ainsi, d’aucuns se souviendront que l’aventure Boursorama est, elle aussi, née en Lorraine. Si Divacore suit la même voie, une nouvelle licorne serait donc née ici-même.

A lire dans la même rubrique :

Déjà 1 commentaire

Laisser un commentaire