LORnTECH : le label French Tech confirmé pour le Sillon Lorrain, mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle…

Le Ministre de l’économie Emmanuel Macron, et la Secrétaire d’Etat en charge du numérique Axelle Lemaire, ont confirmé ce lundi 25 juillet 2016 à Laval, les labels French Tech initialement attribués en 2015 (cliquez pour lire notre article : Le Sillon Lorrain remporte l’un des 4 derniers labels en lice parmi 14 métropoles candidates).

En effet, après l’obtention du label initial pour une période de 1 an, la mission French Tech de Bercy a effectué un travail de suivi, et vérifié que les actions mises en place ou prévues, et que la dynamique de l’écosystème labellisé étaient effectives.

Le résultat s’est avéré positif pour LORnTECH (porté par les acteurs locaux du numérique, et les villes du Sillon Lorrain : Thionville, Metz, Nancy et Épinal), qui voit ainsi confirmée sa position de colonne vertébrale de l’économie numérique du Grand Est, avec le seul label French Tech attribué pour la région.

FB_IMG_1468476316958

Le prestigieux label French Tech, que seules 13 métropoles en France ont réussi à obtenir en plus de Paris, constitue ainsi une liste fermée de points désignés sur tout le territoire français, comme étant ceux où l’innovation digitale se fait.

A quoi ça sert déjà, le label French Tech ?

Depuis ces métropoles, il est possible d’accéder à des dispositifs spéciaux pour attaquer les marchés internationaux, avec des projets ou produits de l’économie numérique et de l’innovation. En outre, les 13 métropoles labellisées disposent d’une visibilité depuis l’étranger, puisque désignées comme zones à privilégier pour les investisseurs internationaux.

L’écosystème numérique du Sillon Lorrain, en pleine accélération, va donc pouvoir poursuivre son développement à marche forcée sur ses 4 bâtiments totem (un par ville du sillon), dont celui de Metz, TCRM Blida, un lieu bouillonnant qui ne cesse de faire parler de lui.

[note color= »#ffcc00″]

A ne pas manquer : #GEN4, les 22 et 23 septembre à Metz

Devenu le rendez-vous incontournable du digital dans le Grand Est, l’événement annuel organisé par l’association Grand Est Numérique se tiendra au centre foires et congrès de Metz Expo) les 22 et 23 septembre 2016.

Il accueillera, en plus de 35 conférences et tables rondes destinées tant aux spécialistes du numérique qu’aux entreprises qui sont confrontées à la transition numérique, un espace spécial qui permettra aux professionnels de la région et d’ailleurs, de découvrir les start-up régionales les plus en vue du moment.

Tout-Metz est partenaire de #GEN4, qui est assurément un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les professionnels, pour découvrir, comprendre, approfondir et nouer des contacts en lien avec le digital et l’innovation.

#GEN4 : renseignements et inscriptions ici.[/note]

LORnTECH également consacré pour la Fintech et l’internet des objets

Alors que les 14 principaux labels évoqués plus haut consacrent une dynamique majeure et globale d’un territoire sur quasiment tous les champs du numérique, une série de sous-réseaux thématiques ont été ouverts pour de nouvelles candidatures :

  • 1. #HealthTech : #BioTech #MedTech #e-santé
  • 2. #IoT #Manufacturing
  • 3. #EdTech #Entertainment
  • 4. #CleanTech #Mobility
  • 5. #FinTech
  • 6. #Security, #Privacy
  • 7. #Retail
  • 8.#FoodTech
  • 9. #Sports

Et parmi ces différents réseaux thématiques, le Sillon Lorrain a été désigné sur celui de l’internet des objets (IoT manufacturing) et de la Fintech (Finance), deux thématiques qui seront d’ailleurs abordées à #GEN4.

Dans le reste de la région Grand Est, l’Alsace récupère deux labels thématiques : « Med Tech » (santé) et « IoT », tout comme LORnTECH. Du côté de la Champagne-Ardenne, l’initiative Reims Tech hérite d’un réseau thématique « Sports », et Nogent rejoint également « Health Tech ».

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle pour tous les citoyens ?

Tout ceci fait beaucoup de « Tech » en une seule fois pour les non-initiés. Tous les citoyens résidant dans et autour du sillon lorrain ont pourtant un grand intérêt à disposer de ce label, pour eux-même comme pour leurs enfants.

Car ce qu’il faut en retenir, c’est que les innovations, les applications, les entreprises, les formations, les métiers et donc les emplois d’aujourd’hui et de demain vont avoir tendance à se concentrer autour des zones labellisées.

Le Sillon Lorrain constitue donc désormais le centre d’attraction principal de la région Grand Est pour cette économie d’avenir, qui a la capacité d’attirer avec elle les entreprises dites de secteurs traditionnels dans la voie de la transition numérique et de l’innovation. De quoi mieux résister à la concurrence, et pourquoi pas, inverser certaines courbes.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire