Programmation 2017 du Centre Pompidou Metz : les jardins et le Japon à l’honneur

Le Centre Pompidou Metz a annoncé sa programmation pour l’année 2017. Les jardins et le Japon seront mis à l’honneur avec des œuvres multi-disciplinaires riches.

Le Centre Pompidou accueillera également l’exposition la plus complète jamais présentée sur Fernand Léger.

Crédit Photo Pompidou Metz - Ernesto NETO, Flower Crystal Power, 2014
Crédit Photo Pompidou Metz – Ernesto NETO, Flower Crystal Power, 2014

Fidèle à sa mission de rendre les arts accessibles au plus grand nombre, le Centre Pompidou de Metz a annoncé une saison 2017 riche en expositions avec des pièces exceptionnelles mais aussi des spectacles, du cinéma, de la danse, etc.

Le Centre Pompidou-Metz promet une année pleine de surprises avec un début d’année consacré aux jardins qui s’exposeront au-delà des murs de Pompidou dans toute la ville. Une façon de rappeler l’héritage de Jean-Marie Pelt (anciennement maire-adjoint de Metz et Président de l’Institut européen d’écologie), et la forte présence de verdure à Metz (qui compte tout de même 45 m2 d’espaces verts par habitant).

Pour célébrer les 40 ans de Pompidou, une rétrospective sur le travail de Fernand Léger illustrera et défendra la valeur d’un art pour tous.

Pour clôturer l’année, 6 mois seront consacrés à l’architecture et aux arts visuels japonais.

Jardin infini, de Monnet à Pierre Huyghe : une expo vivante

Cette exposition qui célèbre le printemps aura lieu du 18 mars au 28 août 2017 à Pompidou-Metz mais aussi hors murs avec des jardins installés par exemple au plan d’eau en collaboration avec les espaces verts de la ville. Plus qu’une exposition à regarder, c’est une immersion dans laquelle on chemine.

Le Jardin infini, regroupe des oeuvres très variées autour de l’idée décorative mais aussi fonctionnelle des jardins. Des tableaux, des compositions de vrais jardins (qui pousseront tout au long de l’exposition), des installations de toutes formes, couleurs et odeurs… qui questionnent la place des jardins à travers les époques.

Claude Monnet et ses Nymphéas s’expose ainsi aux côtés de Enersto Neto avec sa sculpture monumentale Leviathan Thot. L’exposition accueille aussi pour la première fois en France Pétales et jardin de la nymphe Ancolie, un tableau de plus de 5 mètres sur 4 de Max Ernst. Autant d’œuvres qui célébreront la vie et la nature et mobiliseront tous les sens.

Jardin infini, de Monnet à Pierre Huyghe – Galerie 2, 3, Forum, Hors murs – Du 18 mars au 28 août 2017

Fernand Léger, « Le Beau est partout » : célébrer les 40 ans du Centre Pompidou

Pour les 40 ans du Centre Pompidou, Metz accueille la plus grande rétrospective de Fernand Léger du 20 mai au 23 novembre 2017. Un hommage qui célèbre la valeur de l’art pour tous avec cet artiste engagé que l’on n’avait plus vu depuis 1998 dans aucun musée.

L’exposition montrera son travail pluridisciplinaire et ses différentes collaborations. L’artiste s’est intéressé aussi bien au cinéma, qu’à la poésie, qu’à l’architecture, livrant une oeuvre moderne et colorée affranchie des cadres de la peinture.

Une centaine d’œuvres seront exposées pour cet hommage. Une modernité qui est aussi empreinte d’un intérêt pour le monde ouvrier, un écho pour le patrimoine industriel et historique lorrain.

Parallèlement, une exposition documentaire « Le Corbusier et Léger, Visions polychromes » sera présentée à la cité radieuse de Briey en forêt (40 min de Metz) du 19 mai au 28 septembre. L’occasion de découvrir ce bâtiment iconique pour Le Corbusier et celui qu’aurait dû réaliser Fernand Léger, dont il reste les croquis.

Fernand Léger, Le Beau est partout – Galerie 1 – Du 20 mai au 23 novembre 2017
Le Corbusier et Léger – A Briey en Forêt – Du 19 mai au 28 septembre 2017

Crédit photo Pompidou Metz - Fernand Léger, Les Loisirs-Hommage à Louis David, 1948 - 1949
Crédit photo Pompidou Metz – Fernand Léger, Les Loisirs-Hommage à Louis David, 1948 – 1949

Une saison japonaise au Centre Pompidou-Metz

Le musée accueillera 6 mois d’expositions autour du Japon du 7 septembre 2017 au 5 mars 2018. Un parcours chronologique et pédagogique sur deux thématiques différentes mais complémentaires. Deux expositions qui bénéficieront de prêts rares d’institutions japonaises (certaines œuvres exposées pour la première fois en Europe) et accueilleront des manifestations diverses régulières : concerts, défilés, conférences, performances.

Architecture et urbanisme japonais depuis 1945

Cette première exposition aura lieu du 7 septembre 2017 au 8 janvier 2018 et rendra compte de la destruction et de la reconstruction du Japon depuis 1945 et la naissance de nouveaux mouvements en architecture. C’est une grande première en Europe pour cette exposition d’envergure avec une pièce maîtresse dans la Grande Nef : Japanorama, une ville imaginaire où déambuler.

Architecture et urbanisme japonais depuis 1945 – Grande Nef – Du 7 septembre 2017 au 8 janvier 2018

Arts visuels au Japon depuis 1970

Cette seconde exposition du 21 octobre 2017 au 5 mars 2018 met à l’honneur les arts plastiques, la mode, la photographie depuis 1970. Un rendu de l’évolution de la culture japonaise tantôt traditionnelle, tantôt pop avec le kawai, à certaines époques plutôt repliée sur elle-même puis aujourd’hui plus ouverte au monde et globalisée.

Arts visuels au Japon depuis 1970 – Galerie 2, 3, Forum – Du 21 octobre 2017 au 5 mars 2018

Informations pratiques

Centre Pompidou-Metz
1, parvis des Droits-de-l’Homme
CS 90490
57020 Metz Cedex 1
Tél : +33 (0)3 87 15 39 39

Retrouvez ces événements dans l’agenda de Tout-Metz ici.

Le Centre Pompidou-Metz a dévoilé sa programmation pour la saison 2017 mettant à l’honneur le Japon et les jardins.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *