Concours des Meilleurs Ouvriers de France : 49 candidats mosellans

Mercredi 28 juin 2017 avait lieu la cérémonie de présentation des candidats, originaires du département de la Moselle, au concours d’excellence des Meilleurs Ouvriers de France, également appelé MOF.

Les futurs candidats mosellans au concours MOF avec les lauréats des années précédentes

En Moselle, ils sont 49 hommes et femmes de tous les âges et de tous les horizons, à concourir pour le titre reconnu des Meilleurs Ouvriers de France, dans 23 métiers différents.

Les métiers de la boulangerie, la cuisine, la tapisserie mais également la coiffure ou encore la création de vitraux d’art, sont représentés. Une diversité importante à signaler.

A travers ce concours, les candidats doivent montrer leur savoir-faire professionnel, valoriser leur parcours respectif et défendre leur création et le travail manuel lors d’épreuves qualificatives et finales.

Pour Priscillia Pruvost, candidate cette année et boulangère à Montigny-les-Metz, ce concours est un véritable challenge et le moyen de montrer ses compétences professionnelles.

C’est également le cas avec la responsable du salon de coiffure Marie Louise situé au centre-ville de Metz, qui souhaite démontrer l’excellence de son travail et de son expérience acquise depuis ses 21 ans.

Le titre de Meilleur Ouvrier de France est une distinction prestigieuse. C’est également un véritable tournant professionnel, souvent un rêve qui devient « parfois » réalité.

Pour l’obtenir, cela nécessite un investissement quotidien, de l’abnégation, une implication personnelle forte pour tenter d’atteindre la perfection et l’excellence dans son travail.

Selon Séverine Freymann-Damien et Noëlle Petit, respectivement tenantes de ce titre en 2008 et 1990 en tant que gestionnaire d’entretien de textiles et couturière, concourir pour le concours des Meilleurs Ouvriers de France exige un dévouement certain et une énergie à toute épreuve.

Un entourage très compréhensif ne peut être qu’un plus au vu du nombre d’heures nécessaires pour aboutir à une création et supporter le stress que cette compétition engendre.

Le concours est organisé tous les 4 ans par le COET (Comité d’organisation des expositions du travail) sous l’égide du Ministère de l’Education nationale. Il faut être âgé d’au moins 23 ans pour pouvoir s’inscrire.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *