535×280 TOP articles

Bus à Metz : des améliorations sur les lignes L1 à L5, et du stationnement en moins

Depuis 2015, de nombreux travaux de réhabilitation ont été réalisés sur les lignes de bus L1, L2, L3, L4 et L5 de Metz Métropole. Une visite de chantier a été organisée ce mercredi 25 mai 2016 pour faire le point sur la situation.

bus-metz-metropole

Au total, un montant de 10 millions d’euros avait été attribué par Metz Métropole pour améliorer la fluidité, le temps de trajet et la mise en accessibilité de ces 5 lignes, qui représentent à elles seules 42% du trafic du réseau de bus.

Ralentisseurs gênants, couloirs manquants, déplacement d’arrêts, non accessibilité aux personnes à mobilité réduite… une multitude de petits chantiers et d’aménagements ont été effectués grâce aux signalements des chauffeurs de bus.

José Wagner, responsable du pôle mobilité à Metz Métropole, nous explique en détails les améliorations déjà réalisées, celles restant à faire, et le calendrier des travaux :

« Il faut faire dégager les voitures »

Ces travaux, décrits comme « gênants mais nécessaires », ne se font pas sans conséquences pour les automobilistes, ou du moins pour le parking résidentiel en certains points de la ville croisant les lignes en cours de réhabilitation.

En effet, 20 places de parking seront supprimées rue Georges Ducrocq pour la création d’un couloir réservé aux bus et huit ou neuf places seront supprimées rue Saint Pierre dans le quartier Sablon.

Comme l’a laissé échapper Marie-Anne Isler Beguin, Vice Présidente à la Commission Mobilités et Déplacements de Metz Métropole, lors de la visite de chantier :

« Il faut dégager les voitures. »

Ça c’est dit !

L’élue écologiste sait bien que tout le monde ne comprend pas ces choix, mais précise que

« Il y a un moment où il faut prendre des décisions. »

A lire dans la même rubrique :

Déjà 1 commentaire

  1. Laurent

    Il faut dégager les voitures et obliger les personnes à monter dans la bétaillère que l’on nomme BUS.
    Bétaillère car telle est le sentiment que l’on a une fois dedans.
    Entre un chauffeur qui accélère pour passer à l’orange et qui juste après freine comme un malade pour s’arrêter…
    Des virages qui sont pris à vitesse bien trop élevé…
    Des bus simples aux heures de pointe et double la journée………
    Avant de dégager les voitures…donnez moi envie de prendre le bus. Et ce n’est pas un problème de temps, le bus est plus rapide que si je vais en voiture. Alors pourquoi je vais en voiture ????

    Répondre

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *